eco-conduite-logo
Economiser du carburant en roulant est tout à fait possible, ce s’appelle l’éco-conduite. Le principe étant d’adopter une conduite souple permettant une baisse de la consommation et de la pollution.

La règle d’or est l’anticipation, c’est-à-dire réduire les accélérations et freinages brusques.

Pour se présenter comme éco-conducteur il faut suivre des règles simples :

  1. regles-eco-conducteurSur les diesels, limiter le régime du passage de rapport à 2000 tr/min max.
    Sur les essences, limiter le régime du passage de rapport à 2500 tr/min max.
  2. Un véhicule maintenu à une vitesse stable à besoin de moins d’énergie pour déplacer sa masse et donc par conséquent consomme moins. Les véhicules dotés d’un moteur puissant permettent uniquement des accélérations plus franches et des montées en vitesse plus rapide. Ce sont donc des comportements à bannir puisqu’en effet ces actions provoquent une consommation importante du véhicule. Préférez une vitesse régulière et maintenue permettant une consommation moindre.
  3. cadran-eco-conduiteUtilisez le bon rapport de vitesse : à une vitesse maintenue de 50 km/h par exemple il est courant que les conducteurs utilisent le 3ème rapport. Il est préférable d’utiliser le 4 ou 5ème rapport de vitesse afin de permettre au moteur de descendre en régime et ainsi consommer moins de carburant.
  4. Comme dit ci-dessus il faut anticiper, c’est-à-dire réduire les accélérations et freinages brusques. L’anticipation permet alors de maintenir le véhicule à une vitesse stable. Enlever le pied de l’accélérateur lorsque les conditions routières permettent au véhicule d’être freiné par le frein moteur (descente) permet de rouler « gratuitement ».
  5. Un autre point clé est l’entretien du véhicule, en effet, que ce soit la pression des pneumatiques, une géométrie incorrecte ou le changement régulier de l’huile sont tous des facteurs qui jouent sur la consommation d’un véhicule.
  6. Eviter de charger inutilement son véhicule, par exemple les coffres de toit, porte vélo… viennent perturber l’aérodynamisme ainsi que la masse du véhicule.
  7. Diminuer sa vitesse de 10 km/h lors des grands trajets permet d’économiser jusqu’à 1 litre au 100 km.
  8. Dès que le moteur tourne plus de 30 secondes au ralenti, il est plus rentable de le couper.
  9. Un décalaminage par hydrogène à l’aide de la machine HY-Calamine permet d’éliminer la calamine présente dans le moteur et ainsi diminuer la consommation. Le moteur retrouve ses performances de sortie d’usine, un moteur propre et sain est un moteur qui consomme et pollue moins.

 

Trouver un professionnel de l’automobile formé et équipé de la station de décalaminage Hy-Calamine

eco-conduite

Comments are closed.