Flexfuel
Article

Rouler à l’éthanol sans boitier, quels sont les risques ?

Par eekwalla

Publié le

main d'homme tient une pompe éthanol

« Au regard des prix des carburants, dépassant aujourd’hui la barre des 2 €/L, de nombreux automobilistes s’intéressent au Superéthanol E85. Le problème, c’est qu’il est difficile d’obtenir des informations fiables tant les articles sur le sujet sont nombreux. En effet, certains diront qu’il est possible d’utiliser le Superéthanol E85 sans aucune modification et d’autres le déconseillerons fortement. Qu’en est-il vraiment ? »

Sommaire

Rouler au E85 sans modification : les risques

Afin de couper court à tout suspense, sachez que oui, utiliser de l’éthanol sans modification de votre véhicule comporte des risques, aussi bien sur le plan matériel que financier. Voyons cela de plus près :

  • Des risques élevés de pannes moteur :

L’utilisation de l’éthanol sans modification du véhicule est dangereux pour la durée de vie de votre moteur. Il faut savoir qu’à l’origine, votre véhicule a été configuré de manière à obtenir un ratio air/carburant très précis. Dans la plupart des véhicules, vous observerez la configuration suivante : 1 gramme d’essence pour 14.7 grammes d’air. Or, pour conserver un rendement optimal lorsque vous roulez avec ce biocarburant, vous devez respecter un ratio de 1 gramme d’éthanol pour 9 grammes d’air.

« Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? »

Pour faire simple, si le volume d’air excède la valeur préconisée de 9 g, votre moteur ne fonctionnera pas correctement et se fatiguera beaucoup plus vite, augmentant ainsi les risques de pannes. Vous devriez vous en rendre compte rapidement, puisque dans bons nombres de cas, un voyant défaut moteur s’affichera sur votre tableau de bord pour vous le signaler. Il est à noter qu’une mauvaise combustion engendrera systématiquement une usure prématurée du catalyseur et de l’ensemble des pièces du moteur par lesquelles le carburant passe.

  • Des risques pénaux :

En plus d’abîmer fortement votre moteur, il faut savoir que l’utilisation de l’éthanol sans boîtier est illégale. La loi stipule que tout automobiliste se doit d’utiliser le carburant figurant sur sa carte grise. En cas de contrôle de police et dans le meilleur des cas, vous pourriez être verbalisé, mais ce n’est pas tout. Si vous êtes accidenté et qu’une expertise révèle que vous n’utilisez pas le bon carburant, votre assureur serait en droit de refuser toute prise en charge financière.

Autre point important : les contrôles techniques. Ceux-ci deviennent de plus en plus stricts et il n’est pas difficile pour les personnes les réalisant, d’identifier la présence de Superéthanol E85 dans votre réservoir. Si cela est avéré, votre passage au contrôle technique se verrait refusé.

Mélanger l’E85 et le Sans-Plomb : bonne ou mauvaise idée ?

Mettons de côté les risques évoqués précédemment. Il faut savoir que vous n’économiserez jamais autant qu’un automobiliste ayant fait équiper son véhicule d’un boitier de conversion éthanol. Pourquoi ? Parce que ce carburant possède un pouvoir calorifique inférieur à celui du Sans-Plomb et que des modifications doivent être réalisées pour obtenir un fonctionnement optimal. Un automobiliste roulant au Superéthanol sans modification devra faire face à une surconsommation de l’ordre de 40 % contre 0% à 20% pour un véhicule équipé.

Certains automobilistes affirment qu’il n’y a aucun risque à faire des mélanges, un peu de Sans-Plomb, un peu d’E85 et le tour est joué ! Même si, dans les faits, il est vrai que vous pourriez potentiellement rouler sans trop de soucis avec un mélange de 20% d’éthanol / 80% de Sans-Plomb, nous ne le conseillons pas. Après plusieurs mélanges, il vous sera impossible de calculer avec précision le taux d’éthanol présent dans votre réservoir et des complications pourraient alors apparaître. Par ailleurs, nous tenons à rappeler que malgré le fait que cela soit « fonctionnel » d’un point de vue théorique, ce procédé reste tout à fait illégal.

Quelle voiture peut rouler à l’éthanol sans kit ?

Certains constructeurs commercialisent des véhicules compatibles d’origine à l’utilisation du E85, c’est le cas pour Ford, Land Rover, Dacia, Volvo, etc.
Voici une liste non exhaustive de véhicules dits « flex-fuel » permettant de rouler au Sans-Plomb et/ou à l’éthanol :

  • Ford Focus 1.6 EcoBoost Flexifuel
  • Ford Kuga Flexifuel
  • Dacia E85Logan MCV / Duster / Sandero
  • Ford Flexifuel Focus / C-Max / Mondeo / S-Max / Galaxy
  • Renault Bioéthanol éco²Mégane III / Kango II / Scenic III / Laguna III /Clio Rip Curl 1.2 16v75 E85 /Modus et Grand Modus 1.2 16v75 E85
  • Volvo Flexifuel C30 / S40 / V50 / V70 / S80
  • Citroën C4 1.6 16v BioFlex Pack
  • Peugeot 308 Bioflex
  • Opel FlexFuel Insigna
  • SAAB Biopower 9.3 / 9.5
  • Jeep Grand Cherokee
  • Volkswagen Golf Multifuel
  • Volkswagen Golf SW Multifuel
  • Volkswagen Golf Sportsvan Multifuel

Dans le cas où vous souhaitez faire l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion plus économique, ces modèles ont de quoi séduire ! Malheureusement, l’achat d’un nouveau véhicule n’est pas chose aisée pour la plupart des ménages, c’est pourquoi les boitiers éthanol sont largement plébiscités puisque leurs coûts se situes entre 650 et 1300 euros pose comprise.

D'autres articles du même sujet

logo le fIgaro
FlexfuelSuperéthanol E85

13 mai 2020

Est-il rentable de rouler au Superéthanol ?

Lire l'article
logo l'automobile & l'entreprise
FlexfuelSuperéthanol E85

13 mai 2020

Boîtiers FlexFuel : un marché multiplié par trois

Lire l'article
Photo officialisant le partenariat FlexFuel et Point S
FlexfuelSuperéthanol E85

13 mai 2020

Flexfuel et Point S renforcent leur partenariat

Lire l'article