Inventé dans les années 1905 par Alfred Büchi, ingénieur suisse, le turbocompresseur, plus communément appelé turbo, permet d’augmenter les performances d’un moteur grâce à la compression d’un volume d’air entrant dans le moteur plus important.

Monté sur les moteurs essence ou diesel, il joue donc sur la puissance volumétrique.

Comment fonctionne un turbocompresseur ? Quel est son rôle ? Découvrez nos réponses aux questions que vous vous posez.

Comment fonctionne le turbocompresseur ?

Nous distinguons deux types de turbocompresseur, le turbocompresseur basique et le turbocompresseur à géométrie variable.

Principe de fonctionnement du turbocompresseur basique.

turbocompresseurUne partie de l’énergie des gaz d’échappement est récupérée pour entraîner la turbine N°1 qui est reliée par un axe centrale, monté le plus souvent sur palier hydraulique ou roulement, à la turbine N°2 qui elle, est chargée de compresser l’air entrant dans l’admission, permettant un apport en air plus important.

Cet air sous pression est régulé par une soupape à l’échappement appelée Wastegate ou soupape de décharge.

L’air étant échauffé lors de sa compression, on le refroidit grâce à un échangeur aussi appelé intercooler.

wastegate

Principe de fonctionnement du turbocompresseur à géométrie variable.

Depuis quelques temps, le turbocompresseur à géométrie variable a fait son apparition. En effet, avec sa géométrie variable, il permet d’apporter des performances au moteur sur toutes les plages de régime là où le turbo classique laisse un temps de réponse appelé « Lag » celui-ci étant réduit grâce à la géométrie variable.

turbocompresseur2

Source : ltm.moteur.pagesperso-orange.fr

Encrassement du turbocompresseur : une problématique fréquente

Le turbocompresseur étant placé sur le collecteur d’échappement, il est en contact direct avec les gaz d’échappement ainsi que les suies qui les composent. De ce fait, le turbo va petit à petit s’encrasser, aussi bien au niveau de la Wastegate, de la géométrie variable mais aussi des turbines provoquant une baisse des performances moteur. On peut également rencontrer d’autres problèmes :

  • D’à-coups moteur
  • De pertes de puissance
  • De trous à l’accélération
  • De Wastegate grippée ou encrassée
  • De géométrie variable grippée ou encrassée
  • Le moteur devient poussif
  • Voyant moteur turbo grippé
  • Fonctionnement en mode dégradé
  • Impossibilité de dépasser les 3000 tours/minute

Les suies présentes dans les gaz d’échappement sont le plus souvent à l’origine des Wastegate et des Géométries Variables grippées ou encrassées par la calamine. Cette pièce est impossible à nettoyer à la main, il faut donc soit la changer, soit la décalaminer avec notre solution Hy-Calamine par injection d’hydrogène.

Exemples de fabricants de turbocompresseurs

fabricants-turbocompresseurs

Eviter l’encrassement du turbocompresseur : le décalaminage une solution pas cher

Le remplacement du turbo est une opération longue et donc très onéreuse, optez plutôt pour le décalaminage avec une prestation à moindres coûts par rapport au remplacement du turbo. La machine Hy-Calamine permet grâce à son procédé innovant, utilisant le pouvoir solvant de l’hydrogène après combustion, d’éliminer l’encrassement du turbo, de la Wastegates mais aussi de la géométrie variable de votre turbo. Votre véhicule retrouve alors ses performances de sortie d’usine !

Un décalaminage en complément de chaque entretien assure un moteur sain et permet d’éviter tous les désagréments dûs à l’encrassement de votre turbocompresseur.

Trouvez un professionnel équipé de la station de décalaminage Hy-Calamine le plus proche de chez vous.

Comments are closed.