Sommaire :

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Suite au succès rencontré par la première opération en 2021 et à la montée en flèche des prix des carburants, la région continue d’accompagner ses habitants !

En effet, depuis le 1er juillet 2022, la « RÉGION SUD » a reconduit son aide à la conversion au bioéthanol de 500 € (dans la limite de 50% du coût). L’aide sera maintenue jusqu’au 31 décembre 2022 ou jusqu’à la conversion de 10 000 véhicules.

Pour y être éligible, que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous devrez :

  • Être domicilié sur le territoire régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est tout ! Il s’agit d’une aide ouverte à l’ensemble des habitants de la région, peu importe leur revenu.

Attention : l’aide est applicable pour 1 véhicule / personne.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la région : aide boitier éthanol Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

En région Auvergne-Rhône-Alpes, seule la ville de La Tour du Pin a confirmé poursuivre son opération permettant d’aider ses habitants à la conversion de leur véhicule au bioéthanol. (Information datant du 06/07/22)

Le montant de l’aide dépend des revenus perçus par foyer selon les 3 tranches suivantes dans la limite d’un plafond maximal de 500 € :

  • Revenu net imposable < 30 000 € = aide à hauteur de 50 %.
  • Revenu net imposable compris entre 30 000 € et 50 000 € = aide à hauteur de 40 %.
  • Revenu net imposable > 50 000 € = aide à hauteur de 30 %.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la ville : aide boitier éthanol La Tour du Pin

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Grand-Est

La région Grand-Est est bien connue dans le milieu de l’éthanol, puisqu’elle a été la première à proposer des aides à l’échelle régionale avec son opération « 1000 boitiers à 1 euros ».

Ses efforts en vue d’augmenter le pouvoir d’achat des habitants de la région Grand-Est continuent ! À partir du 15 juillet 2022, vous pourrez bénéficier d’une aide financière à hauteur de 250 € pour l’installation d’un boitier éthanol.

Pour bénéficier de cette aide, vous devrez respecter les critères suivants :

  • Être propriétaire d’un véhicule essence de plus de 4 ans.
  • Disposer d’une résidence principale dans le Grand-Est.
  • Réaliser la pose de votre boitier éthanol dans l’un des 400 garages agréés de la région.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la région : aide boitier éthanol Grand-Est 

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Ile-de-France

Depuis le 1er juillet 2022, la région Ile-de-France propose une aide à hauteur de 500 € vous permettant d’équiper votre véhicule d’un boitier de conversion éthanol homologué.

L’opération sera maintenue jusqu’au 31 décembre 2022 dans le cadre du « Bouclier social contre l’inflation ».

Pour bénéficier de cette aide, vous devrez respecter les critères suivants :

  • Disposer d’une résidence principale en Ile-de-France.
  • Être propriétaire d’un véhicule dont la puissance fiscale est inférieure ou égale à 10 CV fiscaux.

Attention : L’aide sera attribuée à un seul véhicule par foyer fiscal.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la région : aide boitier éthanol Ile-de-France

En plus de l’aide régionale, il faut savoir qu’une aide à la conversion au bioéthanol est également proposée dans les villes de Montereau et Dammarie-lès-Lys.

Pour Montereau, l’aide est plafonnée à 400 € et vous devrez répondre aux critères suivants :

  • Être domicilié à Montereau.
  • Être propriétaire d’un véhicule n’excédant pas les 8 CV fiscaux.
  • Faire installer son boitier par un installateur agréé de la Communauté de Communes du Pays de Montereau.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la ville : aide boitier éthanol Montereau

Pour Dammarie-les-Lys, l’aide est également plafonnée à 400 € et vous devrez répondre aux mêmes critères que ceux donnés juste au-dessus pour la ville de Montereau.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la ville : aide boitier éthanol Dammarie-lès-Lys

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Hauts-de-France

Depuis le 1er janvier 2019, la région Hauts-de-France propose une aide à la conversion des véhicules essence au bioéthanol fixée à 40% du coût de la conversion. Attentions toutefois, le plafond de cette aide est limité à 400 €.

Pour bénéficier de cette aide, vous devrez respecter les critères suivants :

  • Disposer d’une résidence en région Hauts-de-France.
  • Avoir un revenu fiscal de référence n’excédant pas 2 SMIC par an pour une personne seule et 3 SMIC par an dans le cas d’une personne vivant en couple.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la région : aide boitier éthanol Hauts-de-France

En plus de cette aide, certains départements de la région proposent également des aides cumulables. C’est le cas pour la Somme, l’Aisne et l’Oise :

Département de la Somme : Le département propose une aide plafonnée à 150 € pouvant couvrir jusqu’à 20% du coût d’installation. En résumé, cumulée à l’aide de la région, c’est jusqu’à 60% du coût de la conversion qui pourra être pris en charge. Pour bénéficier de l’aide de la Somme, vous devrez :

  • Disposer d’une résidence dans la Somme.
  • Être propriétaire d’un véhicule essence d’une puissance fiscale inférieure ou égale à 10 CV fiscaux, de plus de 2 ans.

Département de l’Aisne : Le montant de l’aide à la conversion éthanol de l’Aisne varie en fonction du revenu fiscal de référence, elle est également limitée à 1 véhicule par foyer. Deux montants sont possibles en fonction de votre profil :

  • Si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 16 751 €, vous pourrez prétendre à une aide de 400 € plafonnée à 40%.
  • Dans le cas où votre revenu fiscal de référence se situe entre 16 751 € et 30 456 €, vous aurez le droit à une aide de 200 € plafonnée à 20%.

Département de l’Oise : Dans l’Oise, vous pourrez profiter d’une aide de 300 € sans condition de ressources, à raison d’une aide par foyer fiscal. Pour en bénéficier, les conditions sont les suivantes :

  • L’installation du boitier doit être réalisée par un installateur agréé se trouvant dans le département.
  • Vous devrez évidemment résider dans l’Oise.

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Nouvelle-Aquitaine

Malheureusement, dans la région Nouvelle-Aquitaine, seule la commune de Libourne propose une aide à la conversion. Cette aide peut atteindre jusqu’à 400 € en fonction des ressources et du quotient familial du demandeur d’aide.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la région : aide boitier éthanol Libourne

Les aides à la conversion au bioéthanol dans la région Occitanie

En Occitanie, seuls les habitants de la Lozère pourront profiter d’une aide financière à hauteur de 50% du coût de l’installation, plafonnée à 400 €. Cette aide est disponible pour les 150 premières installations sur une année et sera reconduite l’année suivante une fois les 150 installations réalisées.

L’aide sera versée sous forme de chèques Cad’O Cœur. Afin d’en bénéficier, vous devrez répondre aux critères suivants :

  • Résider en Lozère.
  • Être propriétaire d’un véhicule dont la puissance est inférieure ou égale à 6 CV fiscaux.

Pour réaliser la démarche, il vous suffit de vous rendre sur le site de la Communauté de Communes : aide boitier éthanol Lozère

Le décalaminage par injection d’hydrogène est connu pour éliminer la calamine des moteurs les plus encrassés. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas nécessairement de vieux véhicules diesel n’effectuant que des parcours citadins…

Mécanicien pratique un décalaminage

Le décalaminage, qu’est-ce que c’est ?

Le décalaminage ou dépollution moteur par injection d’hydrogène est un procédé permettant d’éliminer la suie présente dans le système d’admission de votre moteur. Il s’agit d’une technique non agressive et écologique puisqu’elle est produite par l’amélioration d’un phénomène naturel qu’est l’enrichissement air/carburant et ne nécessite donc aucun produit chimique ou corrosif. En effet, seuls de l’eau et de l’électricité sont nécessaires au fonctionnement de nos stations de décalaminage par injection d’hydrogène.

Bien que la dépollution moteur soit la solution la plus préconisée pour les moteurs particulièrement encrassés, elle est également l’allier d’un entretien régulier de qualité.

Véhicule encrassé = véhicule âgé ?

Véhicule essence et décalaminage : des chiffres parlants

Ne vous y trompez pas. De plus en plus de véhicules essence récents sont, hélas, victimes des dérives de l’encrassement moteur : perte de puissance, trous à l’accélération, surconsommation, refus au contrôle technique dû à des rejets de polluants trop élevés, remplacement de pièces onéreuses…

C’est d’ailleurs le cas de cette GOLF VII de 2018, totalisant moins de 13 000 km au compteur. Les chiffres d’avant et après décalaminage parlent d’eux-mêmes :

  • – 21% d’hydrocarbures imbrûlés
  • – 15% de Monoxyde de carbone
  • – 86% de particules en nombre !

Pourquoi le décalaminage s’impose-t-il pour les véhicules essence nouvelle génération ?

Les véhicules essence nouvelle génération sont équipés d’injection directe, qui, à l’image des injections directes des véhicules diesel, permettent de pulvériser plus finement le carburant. En effet, les pressions d’injection passent d’une fourchette allant de 2 à 7 bars à 30 à 200 bars. Ainsi, comme c’est le cas pour les véhicules diesel, des microparticules se créent. C’est pourquoi des filtres à particules (FAP) et des vannes EGR, qui permettent de diminuer les polluants dans les émissions à l’échappement, équipent désormais les voitures à motorisation essence nouvelle génération.

Malheureusement, ce procédé entraîne un encrassement moteur, au niveau de la chambre de combustion, du nez d’injecteur, du siège de soupape, de la vanne EGR ou encore du FAP.

Une dépollution moteur devient donc indispensable sur ces moteurs essences nouvelles génération.

« Au regard des prix des carburants, dépassant aujourd’hui la barre des 2 €/L, de nombreux automobilistes s’intéressent au Superéthanol E85. Le problème, c’est qu’il est difficile d’obtenir des informations fiables tant les articles sur le sujet sont nombreux. En effet, certains diront qu’il est possible d’utiliser le Superéthanol E85 sans aucune modification et d’autres le déconseillerons fortement. Qu’en est-il vraiment ? »

Sommaire

Rouler au E85 sans modification : les risques

Afin de couper court à tout suspense, sachez que oui, utiliser de l’éthanol sans modification de votre véhicule comporte des risques, aussi bien sur le plan matériel que financier. Voyons cela de plus près :

  • Des risques élevés de pannes moteur :

L’utilisation de l’éthanol sans modification du véhicule est dangereux pour la durée de vie de votre moteur. Il faut savoir qu’à l’origine, votre véhicule a été configuré de manière à obtenir un ratio air/carburant très précis. Dans la plupart des véhicules, vous observerez la configuration suivante : 1 gramme d’essence pour 14.7 grammes d’air. Or, pour conserver un rendement optimal lorsque vous roulez avec ce biocarburant, vous devez respecter un ratio de 1 gramme d’éthanol pour 9 grammes d’air.

« Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? »

Pour faire simple, si le volume d’air excède la valeur préconisée de 9 g, votre moteur ne fonctionnera pas correctement et se fatiguera beaucoup plus vite, augmentant ainsi les risques de pannes. Vous devriez vous en rendre compte rapidement, puisque dans bons nombres de cas, un voyant défaut moteur s’affichera sur votre tableau de bord pour vous le signaler. Il est à noter qu’une mauvaise combustion engendrera systématiquement une usure prématurée du catalyseur et de l’ensemble des pièces du moteur par lesquelles le carburant passe.

  • Des risques pénaux :

En plus d’abîmer fortement votre moteur, il faut savoir que l’utilisation de l’éthanol sans boîtier est illégale. La loi stipule que tout automobiliste se doit d’utiliser le carburant figurant sur sa carte grise. En cas de contrôle de police et dans le meilleur des cas, vous pourriez être verbalisé, mais ce n’est pas tout. Si vous êtes accidenté et qu’une expertise révèle que vous n’utilisez pas le bon carburant, votre assureur serait en droit de refuser toute prise en charge financière.

Autre point important : les contrôles techniques. Ceux-ci deviennent de plus en plus stricts et il n’est pas difficile pour les personnes les réalisant, d’identifier la présence de Superéthanol E85 dans votre réservoir. Si cela est avéré, votre passage au contrôle technique se verrait refusé.

Mélanger l’E85 et le Sans-Plomb : bonne ou mauvaise idée ?

Mettons de côté les risques évoqués précédemment. Il faut savoir que vous n’économiserez jamais autant qu’un automobiliste ayant fait équiper son véhicule d’un boitier de conversion éthanol. Pourquoi ? Parce que ce carburant possède un pouvoir calorifique inférieur à celui du Sans-Plomb et que des modifications doivent être réalisées pour obtenir un fonctionnement optimal. Un automobiliste roulant au Superéthanol sans modification devra faire face à une surconsommation de l’ordre de 40 % contre 0% à 20% pour un véhicule équipé.

Certains automobilistes affirment qu’il n’y a aucun risque à faire des mélanges, un peu de Sans-Plomb, un peu d’E85 et le tour est joué ! Même si, dans les faits, il est vrai que vous pourriez potentiellement rouler sans trop de soucis avec un mélange de 20% d’éthanol / 80% de Sans-Plomb, nous ne le conseillons pas. Après plusieurs mélanges, il vous sera impossible de calculer avec précision le taux d’éthanol présent dans votre réservoir et des complications pourraient alors apparaître. Par ailleurs, nous tenons à rappeler que malgré le fait que cela soit « fonctionnel » d’un point de vue théorique, ce procédé reste tout à fait illégal.

Quelle voiture peut rouler à l’éthanol sans kit ?

Certains constructeurs commercialisent des véhicules compatibles d’origine à l’utilisation du E85, c’est le cas pour Ford, Land Rover, Dacia, Volvo, etc.
Voici une liste non exhaustive de véhicules dits « flex-fuel » permettant de rouler au Sans-Plomb et/ou à l’éthanol :

  • Ford Focus 1.6 EcoBoost Flexifuel
  • Ford Kuga Flexifuel
  • Dacia E85Logan MCV / Duster / Sandero
  • Ford Flexifuel Focus / C-Max / Mondeo / S-Max / Galaxy
  • Renault Bioéthanol éco²Mégane III / Kango II / Scenic III / Laguna III /Clio Rip Curl 1.2 16v75 E85 /Modus et Grand Modus 1.2 16v75 E85
  • Volvo Flexifuel C30 / S40 / V50 / V70 / S80
  • Citroën C4 1.6 16v BioFlex Pack
  • Peugeot 308 Bioflex
  • Opel FlexFuel Insigna
  • SAAB Biopower 9.3 / 9.5
  • Jeep Grand Cherokee
  • Volkswagen Golf Multifuel
  • Volkswagen Golf SW Multifuel
  • Volkswagen Golf Sportsvan Multifuel

Dans le cas où vous souhaitez faire l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion plus économique, ces modèles ont de quoi séduire ! Malheureusement, l’achat d’un nouveau véhicule n’est pas chose aisée pour la plupart des ménages, c’est pourquoi les boitiers éthanol sont largement plébiscités puisque leurs coûts se situes entre 650 et 1300 euros pose comprise.

Depuis le début de l’année 2022, de nombreux automobilistes souhaitent convertir leur véhicule au Superéthanol E85, mais malheureusement, ce n’est pas simple pour tout le monde. En effet, suite à une demande ayant quadruplé en quelques mois, à laquelle s’ajoute une pénurie mondiale de nombreux composants, certains automobilistes doivent parfois attendre plusieurs mois avant d’espérer avoir ce précieux boitier dans leur véhicule.

Pourquoi les délais de livraison des boitiers éthanol se sont-ils rallongés ?

1. Une augmentation de la demande inattendue

En début d’année 2022, nous avons pu observer une inflation des prix des carburants significative. Plus de 2 €/litre pour le Sans-Plomb et le Gazole, des chiffres ayant largement dépassé ce à quoi nous nous attendions. Face à ce constat dramatique amputant grandement le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement a tout de même réagis. En effet, grâce à une aide de 10 centimes par litre, active jusqu’à la fin de l’été, la hausse a pu être maintenue quelques mois. Malgré cela, la quête d’une solution pour rouler moins cher est devenue une priorité pour un grand nombre d’automobilistes puisque les prix ont aujourd’hui dépassé la barre des 2,10 €/L.

Concernant FlexFuel Energy Development, il faut savoir que nous avions envisagé une hausse de la demande, mais une hausse progressive s’étalant sur plusieurs mois. Nous étions loin d’imaginer que cela se manifesterait aussi brutalement. Avec un rythme moyen de 3000 boitiers livrés chaque mois, nous avons dû faire face à 16 000 demandes lors du mois de mars 2022 uniquement. Il y a encore quelques mois, les professionnels du secteur nous prenaient pour des fous lorsque nous disions que dans un futur proche, nous finirions par envoyer plus de 10 000 boitiers par mois et pourtant…

Cette situation représente à la fois un fantastique défi, mais c’est aussi la nécessité d’une profonde refonte de notre fonctionnement pour optimiser nos services et élargir nos capacités. Notre première préoccupation est, bien entendu, de servir nos partenaires agréés dans les meilleures conditions, mais aussi de satisfaire les automobilistes qui, face à l’augmentation des prix des carburants, ont besoin de solutions rapides et concrètes pour préserver leur pouvoir d’achat.

2. Des difficultés d’approvisionnement

La deuxième raison de ces retards est liée au manque de personnel présent sur la chaîne de production. Fabriquer suffisamment de boîtiers lorsque la demande se voit multipliée par 4.5 devenait impossible, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons renforcé ces équipes en priorité. Il s’agit d’un facteur capital pour livrer l’ensemble de nos partenaires en quantités suffisantes, mais il dépend, malheureusement, de plusieurs facteurs indépendants de notre volonté :

Approvisionnement des composants : Comme vous le savez sûrement, l’ensemble de nos produits sont fabriqués en France. C’est un critère auquel nous sommes particulièrement attachés dans le but de favoriser la proximité avec nos fournisseurs, mais aussi dans le but de participer activement à l’économie de notre pays, là où d’autres entreprises optent pour la délocalisation de leurs usines de production.

Malheureusement, les usines de composants électroniques n’existent plus en France, ni en Europe. C’est donc exclusivement en Asie, (Chine, Taïwan, Corée, Japon…) que nous pouvons les trouver aujourd’hui afin de répondre aux nombres de demandes sans cesse grandissantes. Les récents évènements liés à la crise sanitaire, les confinements et arrêts de production (encore actifs dans certains de ces pays), ont rendu particulièrement complexe cet approvisionnement. Depuis mi 2020, il est particulièrement difficile de constituer des stocks fiables à prix raisonnables. La pénurie créée des flambées du cours des composants. Certains passent de 4 € à plus de 135 € l’unité. Pire encore, même à 135 € ils restent, pour la plupart, introuvables. Certains fournisseurs sont dans l’incapacité de donner des délais de livraison inférieurs à 2024. À titre informatif, une carte électronique FlexFuel contient entre 100 et 300 composants pour les cas les plus classiques, mais il arrive que nous atteignions les 700 composants pour de grosses motorisations comme les V8.

« Un travail de tous les jours pour continuer d’assurer une production stable et perenne »

Comme évoqué précédemment, aujourd’hui encore, des confinements ont été annoncés ou prolongés en Asie, bloquants nos commandes pour plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Nous avions pris de grandes précautions, en stockant chez FlexFuel, chez nos distributeurs et nos sous-traitants, mais la vague de commandes sans précédent a consommé l’intégralité de ces stocks tampons. Désormais, assurer une production stable et continue est un travail de tous les jours.

Le travail de nos équipes a fait naître de nouvelles solutions concrètes qui nous permettent aujourd’hui d’envisager les prochains mois plus sereinement. Dans un contexte où l’ensemble des produits ne cessent d’augmenter, nous avons fait notre maximum pour ne pas avoir à facturer nos boitiers de conversion E85 à un prix plus élevé, et ce, malgré des hausses de coûts de production significatives.

La logistique : La crise des conteneurs (passés de 1500 € à 15000 € l’unité), la flambée des prix du pétrole et des énergies entrainent une forte hausse des coûts logistiques du fret maritime et terrestre, mais aussi des retards. Même avec des livraisons express de type TNT ou FED-EX, particulièrement coûteuses, les colis arrivent parfois avec plus d’une semaine de retard, impactant ainsi l’ensemble de la chaîne de production

FlexFuel recrute afin de réduire les délais d’obtention des boitiers

Pour répondre à la demande et maintenir un service de qualité pour l’ensemble de nos partenaires, il nous a fallu considérablement renforcer nos effectifs et le nombre de nos fournisseurs. En concentrant nos efforts sur les postes clés, nos capacités de production ont été multipliées par 8 et nos capacités de gestion de commandes par 2.

Nous continuons de recruter activement dans le but de renforcer nos équipes techniques partout en France pour toujours mieux vous servir.

Merci à tous pour votre compréhension

Le bioéthanol, produit en France et fabriqué à partir de matières premières végétales (betteraves à sucre, céréales, etc.), constitue aujourd’hui la seule alternative aux énergies fossiles. Disponible immédiatement, il présente de nombreux avantages, mais pas que… On vous explique tout.  

Quels sont les avantages du bioéthanol ? 

Économique et écologique, le bioéthanol, également appelé Superéthanol E85, permet de réduire son empreinte écologique tout en augmentant son pouvoir d’achat.  

Le Superéthanol E85 qui contient 85 % d’éthanol et 15 % d’essence se vend en moyenne à 0,75 € le litre contre 1,90 € pour l’essence SP95-E10 classique. Pourquoi cet écart de prix ? Tout simplement à cause des taxes : 12 centimes le litre pour le E85 contre 66 centimes le litre pour l’essence. Ce n’est pas pour rien que le bioéthanol est surnommé « le carburant du pouvoir d’achat ».  

« Si vous parcourez 20 000 km par an avec un véhicule consommant environ 8 L/100 km, vous pourriez économiser près de 1400 €* sur votre budget carburant annuel. Pas mal, non ? »

Pour rouler à l’éthanol, 2 possibilités : l’achat d’un véhicule Flex-Fuel d’origine ou la pose d’un dispositif de conversion E85. L’opération est simple et rapide, mais elle implique tout de même un investissement non négligeable. Néanmoins, ce dernier peut facilement passer inaperçu quand on cumule les économies réalisées une fois son véhicule converti, mais aussi lorsque l’on prend en compte les aides régionales et le prix de la carte grise.  

De plus en plus de régions, départements ou communes mettent, effectivement, en place des aides financières permettant à leurs habitants de bénéficier d’une conversion E85 à moindre coût. C’est le cas en Île-de-France, en région Hauts-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) ou encore en Nouvelle Aquitaine.  

Dans la plupart des régions françaises, à l’exception de la région Grand Est, de la Bretagne et du Centre-Val-de-Loire, en plus de pouvoir potentiellement profiter d’une aide financière, il y a de grandes chances que votre carte grise ne vous coûte (presque) rien*² (En effet, dans certains cas, une taxe d’acheminement et des frais de gestion peuvent vous être demandés).  

En plus d’être bon marché, le bioéthanol constitue une véritable alternative écologique. Ce dernier permet, effectivement, de réduire de 71% les émissions de gaz à effet de serre et de 90% les émissions de particules fines, particulièrement nocives pour notre santé. De fait, le CO2 rejeté dans l’air lorsque vous roulez au E85 correspond à celui absorbé par la plante lors de sa croissance.  

Passer au Superéthanol E85, c’est :  

  • Améliorer votre quotidien en augmentant votre pouvoir d’achat, 
  • Soutenir l’agriculture et les agriculteurs français,  
  • Réduire considérablement votre empreinte écologique, 
  • Vous rendre partie prenante de la transition énergétique. 

Alors, vous sautez le pas ?  

Quels sont les inconvénients du Bioéthanol ? 

Jouons la transparence ! Bien que le bioéthanol soit une alternative aux énergies fossiles plus qu’avantageuse, il présente tout de même quelques inconvénients. 

La surconsommation

Premièrement, parlons de la surconsommation. La composition chimique du E85 le rend bien moins calorifique que l’essence Sans Plomb 95 traditionnelle. De ce fait, et pour que votre véhicule fonctionne de façon optimale au bioéthanol, il sera nécessaire d’injecter plus de carburant. La surconsommation moyenne d’un véhicule équipé d’un dispositif de conversion E85 est estimée à 25 %. Cependant, ce chiffre varie d’un véhicule à l’autre. De nombreux automobilistes constatent une surconsommation inférieure à 10 %. D’autres encore n’en constatent aucune. Il est, malgré tout, très aisé d’oublié ce détail tant les économies réalisées grâce au E85 sont grandes.

Moins inflammable

Ensuite, il est bon de savoir que le Superéthanol E85 est un carburant moins inflammable que l’essence classique. La composition chimique de ce dernier est, là encore, à blâmer.  
Cette spécificité peut entrainer, sur certains types de motorisations bien précises, des problèmes de démarrage, principalement lorsque la météo devient moins clémente et que les températures hivernales se font sentir. Pas de panique, donc, s’il vous faut 2 à 3 tours de clés pour démarrer le matin à 5°C. Le reste de l’année, vous ne distinguerez aucune différence entre une conduite à l’essence ou à l’éthanol.

L’accessibilité

Pour terminer, évoquons l’accessibilité du bioéthanol. Bien que le territoire français compte plus de 2 800*³ stations distribuant du E85 il est bien possible que vous n’en trouviez pas au moment de faire le plein. Rassurez-vous, les dispositifs de conversion E85 FlexFuel Energy Development vous permettent, fort heureusement, de rouler au Superéthanol E85, au Sans Plomb 95 mais aussi avec n’importe quel mélange de ces deux carburants. Vous vous demandez désormais sûrement si la station proche de chez vous est équipée d’une pompe E85. Pour le savoir rendez-vous sur le site internet du syndicat du bioéthanol (+lien) !

E85 : démêler le vrai du faux

L’E85 est-il corrosif pour mon moteur ?  

NON ! L’E85 n’est pas corrosif. En revanche, il est hydrophile. En d’autres termes, il va avoir tendance à attirer les molécules d’eau. Ce sont ces molécules d’eau qui sont corrosives. Là encore, rassurez-vous, la norme européenne du E85 (EN15293), impose une teneur en eau ne pouvant dépasser les 0.4 %. La législation française, quant elle, impose un niveau encore inférieur à 0.3 % d’eau au maximum. N’ayez donc aucune crainte quant à la possible corrosion des pièces de votre moteur.

La production de bioéthanol n’empiète-t-elle pas sur les surfaces agricoles françaises ? 

Aucune inquiétude sur ce point, les surfaces agricoles françaises disponibles permettent largement de répondre aux besoins énergétiques de la France sans aucune répercussion sur la fonction première de notre agriculture : l’alimentation. Seul 3% des surfaces agricoles du territoire français sont utilisées pour la fabrication de biocarburant. Et pourtant la France peut se permettre de les exporter. C’est donc que la production suffit amplement à nos besoins en biocarburant.  

« Une fois transformées, 90 tonnes de betteraves cultivées sur 1 hectare permettent de produire 90 hectolitres de Superéthanol E85 et 4,5 tonnes de pulpes déshydratées, soit l’équivalent nutritionnel de 500 m² de céréales » 

Vous pouvez donc, profitez sans aucun état d’âme, des économies réalisées grâce au Superéthanol E85.

L’installation d’un boîtier de conversion au bioéthanol annule-t-elle la garantie constructeur ?

L’installation d’un dispositif de conversion au superéthanol ne fait pas perdre le bénéfice de la garantie constructeur. Comme le prévoit l’arrêté d’homologation du 30 novembre 2017*⁴, FlexFuel Energy Development® garanti, sans surcoût, ses boîtiers de conversion ainsi que toute détérioration causée par ses dispositifs. La garantie constructeur, elle, s’applique toujours pour tous les autres éléments du véhicule. 

De l’huile de palme est présente dans la composition du bioéthanol ?

L’E85 est un carburant produit à partir de céréales (blé, maïs…) ou de betteraves à sucre. Il est obtenu par un procédé de fermentation industrielle permettant la transformation du sucre contenu dans ces végétaux en alcool. Cet alcool brut (éthanol) est ensuite distillé puis déshydraté pour obtenir du bioéthanol.  

Vous l’aurez compris, bien qu’ayant quelques désavantages, le superéthanol E85 reste une alternative plus que profitable lorsque l’on souhaite réduire son empreinte carbone tout en augmentant considérablement son pourvoir d’achat.  

Vous êtes convaincu ?  

* calculé sur la base d’un tarif du SP95 à 1.96 €/L et de 0.77 €/L pour le E85 en prenant en compte une surconsommation de 25% 
*² dans la limite de 750 € 
*³ Chiffres du 06/05/2022 
*⁴ Arrêté relatif aux conditions d’homologation et d’installation des dispositifs de conversion des véhicules à motorisation essence en motorisation à carburant modulable essence – superéthanol E85. 

Le 29 Mars 2022, FlexFuel Energy Development (FFED), pionnier et leader des boitiers de conversion éthanol (E85), a dévoilé son nouveau boitier intelligent dédié aux motorisations à injection directe.

Comment fonctionne un boitier éthanol ?

Lorsque l’on utilise du Sans Plomb 95, les injecteurs vaporisent le carburant dans le cylindre à une fréquence déterminée par le calculateur. Le temps d’injection est régulé par le calculateur du véhicule via la sonde lambda, située au niveau de l’échappement. Avec le Superéthanol E85 le fonctionnement diffère puisqu’il s’agit d’un carburant 30% moins calorifique que le Sans Plomb 95.

Lorsque le moteur fonctionne avec du E85, il faut injecter davantage de carburant pour obtenir un fonctionnement identique à celui obtenu avec de l’essence. En résumé, la fonction du boitier est, donc, de gérer cet ajout de carburant supplémentaire.

Pour un véhicule roulant à l’essence, le temps d’injection initial est diminué grâce à la sonde lambda, afin d’intégrer le temps d’injection additionnel du boitier. Cela permet d’éviter une surconsommation du véhicule.

Pour un véhicule roulant au Superéthanol E85, le boitier permet d’ajouter le temps d’injection nécessaire pour obtenir le même fonctionnement qu’à l’essence.

Chaque constructeur automobile pilote les injecteurs de manières différentes, ce qui engendre des signaux d’injection variés. Jusqu’à présent, le boitier FlexFuel s’adaptait à ces différents signaux par réglage manuel.

Avec les dernières générations de moteurs à injection directe, cette logique de réglage manuel trouve ses limites puisque les réglages deviennent de plus en plus complexes.

Si vous êtes néophyte en matière de mécanique ou que vous souhaitez simplement en savoir plus sur nos boitiers (ses avantages, son installation, etc.), cliquez ici !

Une technologie d’auto-apprentissage

Grâce à l’intelligence artificielle dont il est doté, le nouveau boitier lit le signal en temps réel, l’apprend et le reproduit pour optimiser l’ajout de carburant nécessaire. Il permet d’avoir en permanence un fonctionnement sur-mesure, adapté à chaque signal d’injection et donc à chaque motorisation.

Exemple :

Lors de chaque démarrage, les premiers tours moteur servent de phase d’apprentissage. Un ajout par défaut est mis en place pendant cette phase. Dès que l’apprentissage est terminé (moins de 10 secondes), l’ajout est optimisé.

Depuis plusieurs années, les constructeurs travaillent sur les stratégies d’injection dans le but de diminuer les émissions polluantes et répondre aux toutes dernières normes. Fort de ce constat, le nouveau boitier homologué FlexFuel est désormais capable de reproduire ces nouvelles stratégies d’injection.

CAS PARTICULIER : Sur le moteur 1.2 THP PureTech (Peugeot, Citroën et Opel), la faiblesse de la sonde lambda nécessite l’ajout d’une sonde à carburant lors de la conversion au Superéthanol E85, pour obtenir un fonctionnement optimum.

Pour une expérience utilisateur améliorée

L’installation du boitier est facilitée et améliorée, car elle nécessite moins de réglages manuels. Cela permet de limiter les marges d’erreur pour l’installateur et réduit le temps et le coût de la pose. Globalement, pour un temps de main d’œuvre initial de deux heures (durée pouvant varier selon le type de véhicule), une heure trente suffit désormais. Facturés en moyenne 200 € TTC sur les injections directes, les frais de pose passent dorénavant à 150 € TTC.

Le Superéthanol E85 étant moins calorifique, la surconsommation constatée est de l’ordre de 25%. Le nouveau boitier permet d’améliorer le rendement moteur, cela a pour effet de réduire la surconsommation de l’ordre de 2 à 3%. Grâce à cette nouvelle technologie, le boitier couvre 90% du marché des véhicules essence équipés d’un moteur injection directe compatibles avec la pose d’un boitier. Le boitier sera disponible dans l’intégralité du réseau FFED début avril et concerne toutes les familles de boitiers FlexFuel pour des moteurs à injection directe.

L’éthanol, le sujet favoris des médias en ce début 2022

Face au climat actuel mettant à rude épreuve le pouvoir d’achat des automobilistes, il n’est pas surprenant de voir les médias s’emparer du sujet ces derniers mois. En effet, depuis ce début d’année 2022, le prix des carburants ne cesse de grimper. Après avoir atteint des prix similaires à ceux établis avant l’événement des gilets jaunes il y a quelques années, nous avons fini par dépasser la barre des 2 €/L pour l’ensemble des carburants dit « classiques » (SP95E10 / 95 / 98 et Gazole). Pendant ce temps-là, l’éthanol, lui, poursuit son chemin, se souciant peu de l’inflation. Il est encore aujourd’hui à moins d’1 €/L. De nombreux médias en parlent comme étant le « carburant du pouvoir d’achat » et on comprend pourquoi quand on regarde de plus près le tableau suivant :

Comme vous pouvez le constater, l’éthanol appelé aussi E85, est à 0.93 €/L en moyenne contre 1.99 €/L pour le Sans-Plomb 95. Plus d’un euro de différence les sépare. Par conséquent, un plein d’éthanol vous coûtera 2 fois moins cher !

Comment rouler à l’éthanol ?

Rouler à l’éthanol est à la portée de tous les automobilistes ayant un véhicule essence mis en circulation à partir de l’année 2001. Aujourd’hui, on estime qu’environ 90% des véhicules du parc automobile français sont « convertibles » au E85. On parle de conversion éthanol puisque pour bénéficier de ce carburant, vous devrez modifier la carburation de votre véhicule. Pour cela, il faudra l’équiper d’un boitier de conversion éthanol HO-MO-LO-GUÉ.
Si l’on insiste sur ce terme, c’est tout simplement parce qu’ils sont les seuls dispositifs vous permettant d’être dans la légalité tout en réalisant d’importantes économies.

Évidemment, d’autres solutions existent tel que la reprogrammation moteur ou la pose d’un boitier non homologué trouvé sur internet, MAIS il est important que vous sachiez que ce n’est pas légal. Pourquoi ? Car lorsque vous réalisez une modification de carburation sur votre véhicule, vous êtes dans l’obligation de faire changer votre carte grise. Les 2 autres solutions étant illégales, il vous sera impossible de mettre à jour votre carte grise. En cas de contrôle, vous serez donc amendable et le passage au contrôle technique de votre véhicule sera très probablement refusé.

En savoir plus sur : La reprogrammation éthanol et le boitier de conversion éthanol homologué

Quels avantages à rouler à l’éthanol ?

Distribution à la pompe de super ethanol

En plus de vous redonner le sourire lors de votre passage à la station-service, rouler à l’éthanol offre de nombreux avantages :

  • Il est produit en France et favorise le travail de nos agriculteurs

L’éthanol circulant partout en France est produit intégralement dans le pays à partir de betteraves et de céréales. Ici pas d’importation, il s’agit d’un carburant 100% français.

  • Il pollue moins que les autres carburants

De plus, le CO2 dégagé lors de sa combustion est le même que celui que la plante avait absorbé lors de sa croissance. Cerise sur le gâteau, l’usage de ce carburant réduit de 90% les émissions de particules fines connues pour être néfastes pour notre santé.

  • Il apporte de la valeur ajoutée à votre véhicule

Depuis quelques années, l’éthanol est devenu la nouvelle star des carburants, beaucoup d’automobilistes souhaitent réduire leurs dépenses et sont à la recherche de véhicules compatibles au E85.

Sommaire :

Quand nettoyer son filtre à particules ?

Avant de savoir s’il est nécessaire de nettoyer votre filtre à particules, il est important de reconnaître les signes d’alertes lancés par votre véhicule. En effet, à force de s’accumuler, les particules peuvent former une couche de calamine pouvant encrasser voire boucher votre FAP. Cela est généralement dû lorsque la température maximale de combustion n’est pas atteinte. Dans le cas où vous utilisez régulièrement votre véhicule pour de petits trajets ne vous permettant pas de franchir la barre des 3000 tr/min, la régénération de votre FAP ne peut avoir lieu.

Symptômes : La perte de puissance

Lorsque vous tentez d’accélérer ou lors de vos démarrages, vous constatez un manque de puissance de votre véhicule. Cela provient généralement d’une mauvaise évacuation des gaz d’échappement. Cela peut être dangereux pour la durée de vie de votre moteur qui risquerait, à terme, de fonctionner en sous-régime. Dans certains cas, votre véhicule pourrait également se mettre en « mode dégradé » pour vous alerter de ce problème.

Une surconsommation de carburant

Qui dit perte de puissance, dit généralement surconsommation. En effet, étant donné que le moteur ne fonctionne pas de manière « normal », il doit fournir davantage d’effort pour faire avancer votre véhicule. En cas de doute, vérifiez votre consommation attentivement.

Votre voyant FAP est allumé

Dans les véhicules récents, un témoin se trouve sur le tableau de bord afin de vous avertir si votre filtre à particules requiert un nettoyage. Il est représenté par un rectangle avec une entrée et une sortie contenant plusieurs pointillés représentant les particules obstruant le filtre. Pour les véhicules plus anciens, le traditionnel voyant orange représentant le moteur s’allumera, il vous faudra brancher la valise OBD pour identifier le problème.

Nettoyer son FAP en roulant, c’est possible ?

Lorsque votre FAP est encrassé, il est effectivement possible de le nettoyer en roulant. Pour cela, vous devrez monter dans les tours. En effet, en maintenant le régime du moteur à plus 3000 tr/min sur une dizaine de kilomètres, vous permettrez à votre filtre à particules de s’auto-nettoyer. Ce procédé aura pour effet de bruler les particules de suie piégées à l’intérieur du filtre. Si vous souhaitez appliquer cette méthode, il est recommandé de le faire sur autoroute afin de pouvoir facilement maintenir votre moteur à haut régime.

A noter, dans le cas d’un FAP fortement encrassé ou boucher, il est hautement probable que cela ne soit pas suffisant. Dans ce cas, faire appel à un professionnel pour réaliser un décalaminage moteur s’avère être la meilleure option pour éviter le remplacement du FAP. Nous y reviendrons dans quelques instants dans la suite de l’article.

Les choses à ne pas faire avec le filtre à particules

Toutes les méthodes permettant de nettoyer votre FAP ne sont pas bonnes à prendre :

  • Evitez à tout prix la « régénération forcée » du FAP pouvant, contrairement à ce que cela laisse à penser, amplifier une panne voir endommager davantage votre véhicule. S’orienter vers un professionnel reste la meilleure solution !
  • Le « défapage », autrement dit, retirer le FAP est formellement interdit, s’il est détecté lors de votre passage au contrôle technique, vous encourrez une amende de 37 000 €.

Les avantages du nettoyage d’un FAP

Grâce au nettoyage récurrent de votre filtre à particules, vous réduirez considérablement les risques qu’il soit bouché (le changement d’un FAP coûte entre 1000€ et 2500€), vous pouvez également conserver les performances de votre véhicule et éviter la surconsommation de ce dernier. En effet, éliminer la calamine permet de redonner du souffle à votre moteur. Par conséquent, votre conduite sera plus souple et votre moteur gagnera en réactivité lors des dépassements à plein régime.

Autre avantage non négligeable, il permet de faciliter votre passage au contrôle technique. Un véhicule bien entretenu est un véhicule moins polluant, vous rejetterez 50% de CO2 en moins comparé à un véhicule encrassé. Les normes anti-pollution s’étant durcies, il n’est pas rare de voir des véhicules soumis à une contre visite pour cette même raison.

Les défauts et problèmes moteurs sont généralement dus à la négligence de la propreté du FAP. En entretenant votre filtre à particules, vous écarterez le risque de panne pouvant être coûteuse, tel que le remplacement du FAP lui-même, de la vanne EGR (+/- 350 €), de la pompe à injection (environ 1000 €) ou encore du turbocompresseur dans les cas les plus graves (jusqu’à 2000€).

Comment décrasser le FAP ?

Connaissez-vous le décalaminage moteur par injection d’hydrogène ? Il s’agit d’un procédé réalisable à l’aide d’une machine où l’on vient brancher la durite de la machine à hydrogène dans l’admission d’air située après le débitmètre de votre véhicule. Plus qu’une solution permettant de nettoyer votre FAP, la machine permet également de décrasser de nombreux organes constituant votre véhicule, tel que : les têtes d’injecteurs, la chambre à combustion, la vanne EGR ou encore le turbocompresseur.

Grâce à une prise que l’on vient brancher sur la prise OBD de votre voiture, il est possible de calculer avec exactitude son taux d’encrassement. Cela permet de proposer un décalaminage adapté à tous types de situations, on parlera de décalaminage préventif, dans le cas où le taux d’encrassement est « léger » ou curatif pour les problèmes d’encrassement plus importants. Vous pouvez d’ores et déjà réaliser un diagnostic d’encrassement en quelques clics !

Quel est le produit le plus efficace pour nettoyer le FAP ?

Le décalaminage par injection d’hydrogène est reconnu comme étant la solution la plus seine permettant de nettoyer votre filtre à particule. En effet comparé aux divers nettoyants chimiques disponible à la vente, le décalaminage est non polluant et ne requiert qu’un peu d’eau afin de faire fonctionner la machine. A l’inverse, les éléments chimiques présents dans les produits de nettoyage en aérosol sont particulièrement néfastes pour l’environnement. De plus, comme nous l’évoquions précédemment, le décalaminage par injection d’hydrogène permets de nettoyer un plus grand nombre de pièces et ne se contente pas uniquement de régénérer votre FAP.

A noter : Cette solution est valable pour tous types de motorisations (E85, Essence et Diesel) et son prix commence à partir de 69 € TTC

En savoir plus : FAP encrassé : Comment nettoyer le filtre à particule de votre voiture et l’entretenir ?

L’éthanol, le carburant du pouvoir d’achat

Face au prix des carburants qui ne cesse de grimper, trouver une alternative permettant de faire des économies semble devenir une priorité pour un grand nombre d’automobilistes. Faire le plein de son véhicule, ne serait-ce que pour se rendre sur son lieu de travail, s’avère une opération extrêmement coûteuse pour un grand nombre de ménages. Afin de réduire au maximum leurs dépenses en carburant et augmenter leur pouvoir d’achat, de nombreux automobilistes ont adopté l’éthanol. En plus d’être économique, il s’agit d’une alternative plus écologique permettant de réduire notre impact sur l’environnement.

Vu comme étant « le carburant du pouvoir d’achat » par de nombreux médias en France (TF1, M6, TMC, etc.), l’éthanol est sans conteste le carburant le moins cher du marché disponible dans nos stations-service. Proposé au prix de 0.75€/L en moyenne en janvier 2022, on comprend rapidement pourquoi l’éthanol a tant fait parler de lui depuis de cette fin d’année 2021. En effet, pendant que les autres carburants voient leurs prix battre des records, allant même jusqu’à dépasser les niveaux atteint pendant la crise des gilets jaunes en 2018 (1.76€/L pour le Sans Plomb et 1.70€/L pour le Gazole), ce carburant « made in France » s’impose comme un véritable allié pour les ménages français.

Comment rouler à l’éthanol ?

Afin de profiter de ce carburant et faire enfin la paix avec votre porte-monnaie, deux solutions s’offrent à vous :

  • 1. La reprogrammation moteur : Lors d’une reprogrammation, le garagiste modifiera les paramètres de votre cartographie de manière à rendre votre véhicule compatible à l’éthanol. Toutefois, il est important que vous sachiez qu’à ce jour (14/12/21), cette solution est illégale. En cas d’accident, votre assureur sera en droit de refuser de vous couvrir, que vous soyez responsable ou non, et une amande de 3500€ pourra être demandée par les forces de l’ordre en cas de contrôle. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article sur : Reprog ou boitier que choisir …
  • 2. Le Boitier de conversion éthanol homologué : La pose d’un boitier homologué s’effectue par un garage formé et agréé par le fabricant. Ce dispositif s’installe directement et sans modification au niveau des injecteurs de votre véhicule. Aucune opération lourde n’est réalisée, de plus, contrairement à la reprogrammation, celui-ci peut être retiré très simplement si nécessaire. Il s’agit de la solution privilégiée par la plupart des automobilistes pour sa fiabilité et sa légalité, mais nous y reviendrons plus en détail par la suite !

Qu’est-ce qu’un boitier de conversion éthanol ?

Comme son nom l’indique, le boitier éthanol, connu également sous le nom de kit E85, est un équipement automobile vous permettant de rouler à l’éthanol. Son installation est simple, il suffit de le brancher sur les injecteurs du moteur afin qu’il puisse communiquer avec le calculateur du véhicule et recueillir les informations données par les différentes sondes de la voiture. La bonne nouvelle avec ce dispositif, c’est qu’en plus de faire des économies de carburant, il vous permet d’utiliser du Sans-Plomb ou de mélanger les deux carburants sans le moindre risque pour votre voiture !

Concernant la fonction du boitier, son but est d’ajuster la quantité de carburant à injecter tout en faisant en sorte que le moteur conserve son fonctionnement optimal et une grande douceur d’utilisation pour le conducteur. En résumé, le boitier éthanol permet d’ajuster la quantité de carburant consommée en conservant les performances d’origines du véhicule.

Grâce à l’installation d’un boitier éthanol, vous pourrez :

  • Diviser de plus de moitié votre budget carburant
  • Réduire votre impact environnemental
  • Favoriser les agriculteurs français*

*Pour rappel, la production et la distribution de l’éthanol circulant dans notre pays est produit en France grâce à la culture de la betterave sucrière mais également grâce à celle du maïs et du blé.

Pas encore convaincu ? Cliquez ici pour connaître les nombreux avantages du Superéthanol E85.

Quels sont les véhicules compatibles à l’éthanol ?

Afin d’être éligible à la pose d’un boitier de conversion éthanol homologué, votre voiture doit être de norme Euro 3 au minimum, c’est-à-dire mise en service à partir du 1er janvier 2001. Il s’agit de la norme européenne fixant les limites de taux de pollution en g/km figurant sur votre carte grise à la ligne V.9. Concernant le type d’injection de votre véhicule, qu’il soit à injection directe ou indirecte ne pose aucun problème puisque les deux sont parfaitement compatibles avec cette technologie.

Combien coûte un boitier éthanol ?

Le prix d’un boitier éthanol varie selon plusieurs critères : le nombre de cylindres, le type de véhicule (qui selon les modèles peut nécessiter davantage de main-d’œuvre) et le type d’injection. Son coût varie de 700€ à 1500€ pose et homologation comprise.

Afin de garantir une installation optimale de votre boitier homologué, il vous sera nécessaire de faire appel aux services d’un garage agréé par le fabricant. En plus de s’occuper de la pose, il sera également chargé de vous remettre les documents attestant qu’il s’agit bien d’un dispositif légal. Pour finir, dans la plupart des cas, votre installateur sera en mesure de vous accompagner dans les démarches administratives liées à la mise à jour de votre carte grise.

Concernant l’homologation, il faut savoir qu’elle est indispensable pour pouvoir rouler légalement sur route ouverte. Bien que de nombreux boitiers soient disponibles sur le marché, tous ne sont pas homologués pour autant. Dans le cas où vous seriez tenté par un boitier non homologué, vous devez savoir qu’il ne vous permettra pas de valider le passage de votre véhicule lors du contrôle technique. Ce n’est pas tout, au même titre que la reprogrammation moteur, l’installation d’un boitier non homologué est, vous l’aurez compris, totalement illégale. En cas de contrôle ou d’accident, les mêmes répercussions seront donc applicables. Soyez vigilant.

Aides financières et avantages

Dans le but de permettre au plus grand nombre l’achat d’un boitier de conversion éthanol, de nombreuses régions ont décidé de créer des aides financières pouvant réduire jusqu’à 50% le prix de votre boitier. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur cet article sur notre autre site Roulezpascher.com où toutes les aides financières à la conversion éthanol y sont répertoriées !

Comment se déroule l’installation d’un boiter éthanol ?

  • Étape 1 : Visite de contrôle

Dans le cas où vous souhaiteriez procéder à l’installation d’un boitier éthanol dans votre véhicule, il est important de s’assurer de la compatibilité de ce dernier avec votre auto. La première visite permettra au garagiste agréé de faire le tour de la voiture afin d’identifier rapidement quel boitier est adapté à votre motorisation. Afin d’assurer la pérennité de votre installation, il est possible que votre garagiste vous recommande le changement de certaines pièces pouvant être usées tel que les bougies d’allumage, ou le filtre à carburant, etc. Dans certains cas, il est également possible que l’on vous propose de réaliser un décalaminage hydrogène afin de nettoyer en profondeur votre moteur.

  • Etape 2 : L’installation

L’installation de votre boitier sera réalisée lors de votre deuxième visite. Une fois le boitier monté, votre installateur procèdera à des réglages minutieux avant de poser une plaque de conformité sur votre véhicule attestant qu’il s’agit bien d’une installation homologuée. Selon votre véhicule, cette étape peut prendre plus ou moins de temps, on compte en moyenne 2 à 3 heures pour réaliser l’opération.

  • Etape 3 : Les réglages post-installation

Après avoir effectué quelques pleins au E85, il vous sera demandé de retourner auprès de votre installateur pour un dernier contrôle. Grâce au logiciel développé par le fabricant du boitier, les installateurs sont en mesure d’apporter des réglages optimaux afin de garantir votre tranquillité au volant de votre véhicule. Une fois cette étape terminée, il vous sera remis un certificat de conformité vous permettant de procéder à la modification de la carte grise de la voiture.

Conclusion

Au vu du prix des carburants en cette fin d’année 2021, l’utilisation de l’éthanol s’est révélée comme étant un moyen rapide et concret permettant aux français de réaliser d’importantes économies lors de leurs déplacements. Par ailleurs, au vu des enjeux écologiques qui se dessinent depuis plusieurs années, l’usage de l’éthanol est sans conteste un moyen simple et économique permettant de préserver notre planète et votre pouvoir d’achat.

Pour en savoir plus et sauver votre pouvoir d’achat, vérifiez la compatibilité de votre véhicule avec notre boitier de conversion éthanol !

« C’est une très bonne nouvelle pour les véhicules les plus gourmands en leur donnant la possibilité de moins polluer. Ceci est la première d’une longue série d’homologations pour les 15 CV et plus à venir. ».

Sébastien Le Polles, CEO FlexFuel Energy Development

FlexFuel Energy Development® annonce l’obtention d’une septième homologation. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’arrêté modificatif du 19 février 2021 qui élargi l’homologation des boîtiers aux véhicules essence plus de 15CV fiscaux.

Cette homologation concerne les véhicules essence équipés d’un moteur à injection directe, normes Euro 5 et 6, de 15 CV et plus. Ainsi, plus de 12 000 modèles supplémentaires pourront prétendre à la pose d’un dispositif de conversion E85 homologué (Audi Q5, Q7, RS3, RS4, BMW 430i Coupé, Mégane 4 RS, Ford Focus ST, Volvo XC40, XC60, Porsche 911, Cayenne, Panamera…).
Cette homologation démontre la technicité des boîtiers FlexFuel capables d’équiper des moteurs puissants et exigeants, dotés des technologies les plus avancées.

Avec sept homologations, FFED couvre désormais 86% du marché des véhicules essence compatibles avec la pose d’un boîtier. FFED continue à répondre à une explosion de la demande de boîtiers de conversion au Superéthanol E85 stimulée par la flambée des prix des carburants (SP95, SP98) et par les aides des régions Grand Est, PACA et Hauts-de-France.
À seulement 0,69€/l en moyenne, le Superéthanol-E85 est le carburant le moins cher du marché. Il permet d’économiser entre 30 et 40% de son budget carburant.

Après avoir installé 2651 boîtiers en octobre 2021 dans ses 2700 centres agréés, FFED poursuit sur cette lancée en novembre. FFED travaille par ailleurs à l’obtention de deux autres homologations pour les véhicules essence équipés d’un moteur à injection indirecte, normes Euro 3 et 4 et normes Euro 5 et 6, de 15 CV et plus.

De nombreux automobilistes souhaitant faire des économies de carburant s’étonnent lorsqu’ils découvrent les prix d’un kit éthanol homologué qui débutent aux alentours de 800€ pose comprise. Qu’il s’agisse d’un boitier Flexfuel ou non, il est vrai que cet investissement peut représenter une somme importante en fonction des revenus de chacun.
Dans cet article, nous allons voir ensemble, pourquoi les kits éthanol homologués sont a ce prix et qu’est-ce qui le justifie ?

Une technologie « Made in France »

Concernant les boitiers E85 commercialisés par FlexFuel Energy Development il faut savoir que leur production est entièrement réalisée en France. Ce choix semblait évident pour l’entreprise qui a toujours souhaité favoriser l’économie française en faisant participer ses différents acteurs notamment pour la création des moules des kits éthanol ou encore pour l’approvisionnement des pièces électroniques présentes dans ces derniers.

En savoir plus sur le boitier de conversion FlexFuel …

Un kit éthanol homologué

En comparaison aux nombreux vendeurs de boitier de conversion éthanol, FlexFuel Energy Development possède une expérience unique puisqu’il est le pionnier de la vente de dispositifs homologués permettant aux automobilistes de conduire au E85 en tout légalité. Il est tout à fait possible de trouver divers modèles de boitiers de conversion moins chers sur internet mais ils n’offrent aucune garantie. Certains sont d’ailleurs « Fake » et ne possèdent aucune carte électronique à l’intérieur. Même si certains peuvent être fonctionnels, ils ne permettront pas de mettre à jour la carte grise. Cette action est pourtant obligatoire pour rouler au Superéthanol-E85 et par conséquent tout manquement rend votre véhicule théoriquement interdit de circulation sur la voie publique conformément à la loi.

Un boitier homologué est aussi synonyme de qualité, en effet, afin d’obtenir une homologation, le fabricant doit soumettre son produit à l’UTAC qui est chargée par les autorités françaises de procéder à tous les essais visant à établir la mise en conformité des véhicules et de leurs équipements avec les directives édictées par la Commission européenne. Cette procédure entraîne des coûts importants mais permet aux automobilistes de s’assurer de la qualité du produit qu’ils achètent tout en étant parfaitement en règle par rapport aux lois du pays.

Recherche & Développement

Afin de proposer cette technologie à la quasi-totalité des automobilistes possédant un véhicule essence, FlexFuel Energy Development réinvestit 16% de son chiffre d’affaires annuel dans la Recherche & Développement. Les technologies dans le milieu de l’automobile ne cessent de se complexifier et certaines motorisations demandent un investissement important en R&D afin de pouvoir proposer un kit éthanol homologué parfaitement compatible à toutes les personnes souhaitant réaliser des économies de carburant rapidement.

Un boitier sur-mesure

FlexFuel dispose à ce jour 6 boitiers homologués différents pouvant convenir à toutes les marques de véhicules en fonction de la norme EURO, de leurs CV fiscaux et de leurs type d’injecteurs (injection directe ou injection indirecte). Ce sont donc 6 tests qui ont été réalisés auprès de l’UTAC afin de permettre aux plus grands nombres d’équiper leur véhicule d’un kit éthanol compatible et homologué. Pour savoir si votre véhicule est compatible, il vous suffit de réaliser un test de comptabilité.

Homologations pose boitier éthanol

Assistance téléphonique et garantie

Lorsqu’un particulier fait l’achat d’un boitier FlexFuel, il aura la garantie que son installation sera réalisée par un installateur formé et certifié par l’entreprise. De plus, lors des réglages nécessaires au bon fonctionnement du boitier, nos équipes techniques sont à l’écoute pour répondre aux demandes des installateurs et ainsi s’assurer que l’opération soit réalisée de manière optimale. Ce n’est pas tout, en procédant à l’installation de l’un des 6 kits éthanol homologués proposés par FFED, vous obtiendrez une garantie valable 5 ans couvrant tout dysfonctionnements éventuels du boitier. A noter également, vous serez couvert pour une durée d’un an après la pose pour tout dommage lié à l’éthanol*

*valable uniquement si votre voiture a moins de 5 ans et > 150 000 km.

Lorsque l’on recherche un moyen de convertir son véhicule au bioéthanol, nous constatons rapidement que deux solutions s’offrent à nous. D’un côté le boitier de conversion, connu aussi sous le nom de kit éthanol, puis de l’autre, la reprogrammation moteur.

Chacun présente des avantages et inconvénients que nous allons évoquer à travers cet article. mais avant cela, rappelons brièvement ce qu’est le bioéthanol et ses avantages.

Le bioéthanol (connu sous le nom de Superéthanol E85) est produit en France, il s’agit du carburant le moins cher disponible à la pompe. En effet, à 0.68€/L, il est plus de deux fois moins cher que les autres carburants. Les médias le considèrent aujourd’hui comme étant « le carburant du pouvoir d’achat des Français ». Avec l’inflation du prix des carburants, de nombreux automobilistes s’y intéressent, face à ce constat, certaines régions ont, depuis, mis en place des aides à la conversion au bioéthanol afin de permettre au plus grand nombre de profiter d’une conversion éthanol à moindre coût.

Qu’est-ce que la reprogrammation moteur et comment cela fonctionne ?

Reprogrammer un moteur consiste à intervenir sur le calculateur du véhicule en modifiant les paramètres d’origine de ce dernier. Le calculateur a pour but de transmettre de nombreuses informations au moteur comme le paramétrage de la pression du turbocompresseur ou encore la gestion de la quantité de carburant injectée, etc.

Dans le cas d’une reprogrammation moteur, il est donc nécessaire d’intervenir sur le calculateur de votre véhicule en s’y connectant via la prise de diagnostic. Cela permet de modifier la courbe de carburant et les paramètres d’allumage pour, par exemple, accroître ses performances en augmentant le couple du moteur.
Pour ce qui est de la reprogrammation éthanol, les modifications sont réalisées sur le rapport air-carburant directement. On retrouve deux types de « reprog éthanol », la première, qui est aussi la moins cher, permet de placer une cartographie standardisée dans votre véhicule. Vous pourrez donc rouler au E85 mais cela ne permettra pas un gain de puissance significatif, puisque les caractéristiques de votre véhicule ne seront pas prises en compte. A l’inverse, certains préparateur « professionnels » proposent une reprogrammation éthanol en y apportant une cartographie spécifique au modèle de votre véhicule. Le coût sera donc plus élevé car le temps d’intervention sera plus long et les performances de votre véhicule seront améliorées.

Quels sont les avantages de la reprogrammation moteur ?

La reprogrammation moteur est surtout connue pour augmenter la puissance du véhicule, en modifiant les paramètres d’injection, le moteur pourra recevoir davantage de carburant dans un laps de temps plus court. Résultat, une augmentation de puissance.

Quels sont les risques pour votre véhicule ?

Qu’il s’agisse d’une reprogrammation éthanol ou non, l’opération n’est pas sans risque. Si celle-ci est mal réalisée, cela pourrait entraîner une usure prématurée des pièces présentes dans votre moteur. Mais surtout, la reprogrammation moteur n’est pas légale. En cas d’accident vous ne serez pas couvert pas votre assurance, en plus d’annuler la garantie constructeur de votre véhicule.

Qu’est-ce qu’un kit éthanol FlexFuel et comment fonctionne-t-il ?

Le kit éthanol ou boitier de conversion, permet de convertir votre véhicule essence afin de le rendre compatible au Superéthanol E85. En ce qui concerne le boitier FlexFuel, il ne s’agit pas d’un boitier « maitre » modifiant le comportement du véhicule, il laisse la voiture s’adapter d’elle-même en s’appuyant sur la technologie développée par les constructeurs, gage de sécurité et de fiabilité. Pour son installation, il est nécessaire de faire appel à un garagiste agréé qui se chargera de relier le boitier aux injecteurs de votre moteur. Suite à l’installation, un dernier rendez-vous après quelques kilomètres à l’éthanol permet de vérifier le bon fonctionnement du boitier et de s’assurer que vous puissiez rouler dans des conditions optimales.

Quels sont les avantages d’un boitier E85 FlexFuel ?

Nos boitiers sont homologués et donc parfaitement légaux, contrairement à une reprogrammation moteur qui ne vous permettra pas d’être couvert en cas d’accident comme évoqué précédemment. De plus, de nombreuses aides financières existent vous permettant de convertir votre véhicule au bioéthanol à moindre coût (ex : 500€ de prise en charge en région Grand Est). Autre avantage non négligeable, nos boitiers éthanol sont garanties 5 ans et vous serez couvert intégralement pour tout dommage en lien avec l’éthanol après son installation. Cerise sur le gâteau, dans la plupart des cas, votre carte grise ne vous coûtera rien excepté en Bretagne ou Centre Val de Loire où 50% du prix sera pris en charge.

En savoir plus …

Conclusion

Si vous souhaitez opter pour ce biocarburant tout en ayant la certitude d’être couvert par votre assureur, le boitier de conversion éthanol se présente comme étant la seule solution existante à ce jour. Par ailleurs, il est important de rappeler que procéder à une reprogrammation peut avoir un effet néfaste et dangereux lorsqu’elle n’est pas réalisée correctement. Il s’agit d’une opération complexe dans laquelle on vient modifier les valeurs du calculateur. Celui-ci pourrait ne plus être capable de diagnostiquer les pannes dans le cas où l’opération serait mal réalisée.

Pour finir, sachez que la pose de nos boitiers E85 ne peut être réalisée que par un garage partenaire formé en interne. Cela nous permet donc de garantir aux automobilistes un service de qualité fourni par des professionnels.

Nos articles dédiés au Superéthanol E85

Installation sur une Toyota Yaris présentée à l’UTAC pour l’homologation

Sébastien Le Pollès, président de FlexFuel Energy Development (FFED), pionnier et leader des boitiers FlexFuel, a le plaisir d’annoncer aujourd’hui une sixième homologation par l’UTAC de ses boitiers de conversion au Superéthanol-E85. Cette catégorie de véhicules essence homologables va maintenant pouvoir bénéficier de ce carburant « Made in France », renouvelable, économique et écologique.

Cette sixième homologation concerne les véhicules essence équipés d’un moteur à injection indirecte, normes Euro 3 et 4, de 7 CV et moins, soit près de 13 000 modèles parmi les véhicules essence mis en circulation entre 2001 et 2010 (Peugeot 207, Renault Clio 3, Renault Megane 2 et 3, Toyota Yaris, Volkswagen Polo, BMW Série 1…).

Avec six homologations, FFED couvre désormais 97% du marché des véhicules essence de 14 CV et moins. Tiré par le prix très attractif du Superéthanol-E85 vendu en moyenne à 0,67€/l, alors que les prix de l’essence et du gazole continuent d’augmenter (1,52€/l pour le SP95-E10 en moyenne)(1), le marché a retrouvé son niveau d’avant-Covid. FFED commercialise ainsi 1200 boîtiers par mois. Par ailleurs, le maillage territorial de garages partenaires agréés continue de s’étoffer portant son nombre à plus de 2400 (indépendants, Autobacs, Autodistribution, Autolia, Avia-Picoty, First Stop Côté Route, IDLP, Norauto, Point S, Siligom, Speedy…). « Nous avons tenu nos engagements auprès de nos partenaires installateurs et de nos clients en obtenant les homologations permettant d’équiper les véhicules essence les plus commercialisés. Nous travaillons d’ores et déjà à l’obtention des nouvelles homologations permises par l’arrêté modificatif du 19 février 2021 pour les véhicules de 15 CV et plus. », déclare Sébastien Le Pollès.

(1) : données juin 2021 – https://www.prix-carburants.gouv.fr/actualites/

Toujours dans le cadre de la politique d’accompagnement vers la transition écologique, énergétique et du développement de la bio-économie, et étant donné le succès de l’opération “1000 boîtiers à 1 euro, la région Grand-Est a décidé de la prolonger.

Lancée le 1er juin, l’opération “1000 boitiers à 1 euro” se composait de 2 phases :

  1. Les 1000 premières demandes financées à hauteur de 900€.
  2. Les 5000 demandes suivantes financées à hauteur de 500€.

La première phase étant terminée, ce sont à présent 5000 foyers qui peuvent encore bénéficier de cette offre et ainsi convertir leur véhicule essence en véhicule dit “FlexFuel“, c’est-à-dire pouvant toujours rouler – en plus du Sans Plomb 95 – au Superéthanol E85, le carburant le moins cher du marché !

L’objectif de l’opération est double : augmenter et améliorer le pouvoir d’achat des habitants du Grand-Est en réduisant significativement leur budget carburant et réduire l’impact écologique de ses ménages.

Pour profiter de cette offre, vous devez Les conditions d’éligibilité :

  • Résider dans le Grand Est (résidence principale)à raison d’une demande par propriétaire.
  • Être propriétaire d’un véhicule immatriculé depuis plus de 4 ans dans l’un des 10 départements du Grand-Est : Ardenne (08), Aube (10), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68) et Vosges (88).
  • Procéder à l’installation dans l’un des centres habilités et implantés dans le Grand Est.

Source : site de la région Grand Est

La consommation des carburants de type essence baisse de 5% en mai 2021 par rapport à mai 2019.

Le SP95-E10 atteint une part de marché de 49,8 % en mai.

Le nombre de stations SP95-E10 s’élève à 6.908, soit 71% des stations qui déclarent leurs prix*.

Le Superéthanol-E85 s’établit à 3,6 % du marché des carburants de type essence en mai.

Le nombre de stations E85 est toujours en croissance. Ainsi, en mai 2021, une nouvelle station a ouvert chaque jour.

Au 17 juin 2021, 27% des stations-service qui déclarent leurs prix distribuent l’E85. Cela représente 2.451 stations, soit 643 de plus en un an*.

Avec la remontée des prix des carburants classiques aux niveaux d’avant COVID, l’économie moyenne avec le Superéthanol-E85 est de près de 600€ par an par rapport au SP95-E10.

*source : prix-carburants.gouv.fr au 31 mai 2021

Dans le cadre de la politique d’accompagnement vers la transition écologique, énergétique et du développement de la bio-économie, la région Grand-Est renouvelle son opération “1000 boîtiers à 1 euro”.

Il faudra faire vite !

À compter du 1er juin, 1 000 foyers du Grand-Est pourront bénéficier de cette offre et convertir leur véhicule essence en véhicule dit “FlexFuel“, c’est-à-dire pouvant rouler au Sans Plomb 95, mais aussi et surtout au Superéthanol E85, le carburant le moins cher du marché.

La volonté de la région est double : augmenter et donc améliorer le pouvoir d’achat des habitants du Grand-Est en réduisant significativement leur budget carburant, mais aussi réduire l’impact écologique de ses ménages :

  • Compter une réduction du budget essence jusqu’à 50% (le bioéthanol étant vendu 0,69 € le litre en moyenne)
  • Une diminution de 70% des gaz à effet de serre (le CO2 dégagé lors de la combustion de l’éthanol étant le même que celui que la plante avait puisé précédemment dans l’atmosphère durant sa croissance)

Bénéficier de cette aide exceptionnelle, à quelques conditions…

Pour faire partie des 1 000 chanceux, vous devez :

  • Disposer d’une résidence principale dans le Grand-Est
  • Être propriétaire d’un véhicule immatriculé dans l’un des 10 départements du Grand-Est (Ardenne (08), Aube (10), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68) et Vosges (88)
  • Procéder à l’installation dans l’un des centres habilités et implantés dans le Grand Est

Cette aide vient s’inscrire dans le plan de 2,5 millions d’euros engagé par la Région depuis janvier 2020. Le but étant d’accompagner 10 000 ménages dans la conversion de leur voiture au Superéthanol E85. Lancée en mars 2020, la première édition des “1 000 boîtiers à 1 euro” avait été un réel succès. Cette seconde opération vient confirmer l’engagement de la région Grand-Est en faveur de la mobilité bas-carbone sous toutes ses formes, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique dans son ensemble, tout en améliorant la qualité de vie des habitants grâce à un pouvoir d’achat en augmentation

Leader sur le marché du décalaminage à l’hydrogène, Flex Fuel Energy Development dispose d’une sérieuse expérience de cette technologie. Avec la Hy Carbon Connect, lancée officiellement début 2020, le fabricant français accélère son expertise en proposant aux réparateurs une machine inédite pouvant diagnostiquer le niveau d’encrassement d’un véhicule afin de proposer un traitement personnalisé tenant compte de l’historique de son utilisation

Source : Décision atelier

Emission TURBO – Conso : nous sommes à une station-service dans le Nord, et regardez ici on trouve un carburant à seulement 61 centimes le litre. Ce carburant, c’est le E85, ou autrement dit le superéthanol. Alors quel est ce carburant ? Comment s’en procurer ? Toutes les réponses à vos questions dans ce « j’ai testé pour vous », rouler à la betterave.

Oui la betterave, car l’E85, c’est un biocarburant écolo, fabriqué grâce à la nature : une grosse dose d’éthanol, entre 65 et 85%, qui vient de la transformation de la canne à sucre, du blé, du maïs, ou de la betterave sucrière. Et le reste, c’est du pétrole. Le superéthanol est arrivé en France en 2007, et il progresse peu à peu dans le choix à la pompe : 2 stations par jour s’en équipent, soit 1700 stations dans toute la France, mais c’est seulement 20% du réseau.